Jesus le Fils de Dieu

Jesus le Fils de Dieu

Que celui qui prononce le nom du Seigneur s'éloigne de l'iniquité


Que celui qui prononce le nom du Seigneur s'éloigne de l'iniquité

Citons 2 Timothée 2/19b : "  Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité."

      et  Matthieu 7/ 22-23 (version Louis Segond Nlle Éd. Genève 1979): "  Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité." 

 

Cependant il y a un passage contenu dans l'Évangile de Luc au chapitre 9 et aux versets 49-50 (Luc 9/ 49-50) qui pourrait être compris comme invalidant cette affirmation : "  Jean (l'apôtre) prit la parole, et dit : Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom ; et nous l'en avons empêché, parce qu'il ne nous suit pas (traduction Bible en Français courant : " parce qu'il n'appartient pas à notre groupe "). Ne l'en empêchez pas, lui répondit Jésus ; car qui n'est pas contre vous est pour vous."  . Ici il nous faut comprendre que c'est l'esprit sectaire que Jésus veut combattre. En effet rien ne prouve, de prime abord, que la personne dont il est question ici pratique, d'autre part, le péché.

 

Enseigner au nom de Christ et pécher délibérément consiste à être apostat...

Être apostat = Abandonner, renier sa foi pour une autre (dictionnaire Biblique).

Hébreux 10/ 26-27 : " Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles."

en version Parole de Vie : " Nous avons appris à connaître la vérité. Après cela, si nous péchons exprès, aucun sacrifice ne peut plus enlever les péchés. Il n'y a plus qu'à attendre en tremblant ce qui va arriver, c'est à dire le jugement et un feu terrible qui brûlera les ennemis de Dieu."

et aussi, pris dans la version Le Semeur : "  En effet, si, après avoir reçu la connaissance de la vérité, nous vivons délibérément dans le péché, il ne reste plus pour nous de sacrifice pour les péchés. La seule perspective est alors l'attente terrifiante du jugement et le feu ardent qui consumera tous ceux qui se révoltent contre Dieu."

...car c'est aussi une façon de renier Christ.

2 Timothée 2/12 : " si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera ; " 

Le texte cité plus haut (Matthieu 7/ 22-23) fait immédiatement suite au passage suivant : Matthieu 7/ 15-21, (22-23) : "  Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines".. (pas forcément des mûres car on cueille des mûres sur un mûrier).., ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ou un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leur fruits que vous les reconnaîtrez.

Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux . (22-23) Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom (plutôt au sens d'enseigner) ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité." 

 

Les fausses doctrines (ne parlons qu'au sein de l'Église) ont toujours été un défi que lance Satan pour tenter de pervertir les croyants : Actes 20/ 28-30 : "  Prenez donc garde à vous-mêmes (il s'agit de l'apôtre Paul s'adressant aux anciens de l'Église d'Éphèse lors du retour de son troisième voyage missionnaire, en route pour Jérusalem), et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques (anciens), pour paître l'Église de Dieu, qu'il s'est acquise par son propre sang. Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau, et qu'il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux ." ...

D'autres textes vont dans le même sens :

2 Pierre 2/1 : "  Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes (allusion aux faux prophètes de l'Ancien Testament Cf. Jérémie 28/15 ; 29/21 etc.), et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront sournoisement des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine."

Jude 4 : "  Car il s'est glissé parmi vous certains hommes dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies qui changent la grâce de notre Dieu en dérèglement, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ.

Jude 16 : "  Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d'intérêt."

2 Jean 7 : "  Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, et ne déclarent pas publiquement que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c'est le séducteur et l'Antéchrist."

Apocalypse 13/ 13-14 : "  Elle (la bête ==> l'Antéchrist) opérait de grands prodiges, jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête (il y a deux bêtes : une qui monte de la mer et une qui monte de la terre), disant aux habitants de la terre de faire une image de la bête qui avait été blessée par l'épée et qui vivait."

 

Paul l'avait annoncé, repris par les apôtres Pierre, Jean et Jude, le frère du Seigneur, il est fait allusion à des faux docteurs porteurs de doctrines qui faussaient le message de l'Évangile, par exemple les Nicolaïtes (voir lettres à l'Église d'Éphèse, et de Pergame) et le gnosticisme (voir lettre à l'Église de Pergame). Mais cependant, durant toute l'histoire de l'Église jusqu'à nos jours, il y aura eu de fausses doctrines.

 

Lorsque le  serpent inocula son venin auprès d'Ève c'est par la séduction qu'il le fit et non par la violence ou autre larcin. La violence et le meurtre surviendront par suite de la séduction (Caïn etc.).

Le mensonge s'est toujours élevé contre la vérité (Jean 14/6 : " Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi."). Mais, comme Dieu est le plus fort, le mensonge ne se dresse pas ouvertement mais il tente de s'insinuer subtilement.

Matthieu 26/4 : "  et ils délibérèrent sur les moyens d'arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir."

Psaumes 34/14 : " Préserve ta langue du mal,

                          Et tes lèvres des paroles trompeuses."

1 Pierre 2/22 : "  Lui qui n'a point commis de péché,

                        Et dans la bouche duquel il ne s'est point trouvé de fraude ;"..

 

La ruse est le chemin qui conduit au péché, elle est péché.

On ne peut parler sainement du Seigneur et vivre dans le péché : 2 Timothée 2/19 : "  Néanmoins, le solide fondement posé par Dieu subsiste, avec ces paroles qui lui servent de sceau : Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent ; et : Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité."

 

Il nous faut donc être circonspects à l'égard de l'Enseignement et rechercher la Vérité à travers les Écritures à l'instar des Chrétiens de Bérée, sans oublier la prière qui nous permet de nous mettre sous l'Onction du Saint-Esprit (Actes 17/ 10-11 : "  Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu'ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact.").

 

Mais, malgré tout, il convient de rester prudent et de juger un "arbre" à ses fruits.

 

 

Onésime

  

 

 

 

 


21/01/2016
0 Poster un commentaire