Jesus le Fils de Dieu

Jesus le Fils de Dieu

Tenez-vous prêts


Tenez-vous prêts

Matthieu 24/44 : "  C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, (car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas)."

Exode 12/11 : " Quand vous le mangerez (l'agneau Pascal), vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main ; et vous le mangerez à la hâte. C'est la Pâque de l'Éternel."

 

Se tenir prêt, qu'est-ce ?

Si je dois me rendre en voyage et que j'emprunte un moyen de transport quelconque (sauf s'il s'agit de mon propre véhicule) et que je connaisse le moment où ce moyen de transport viendra me prendre, je n'aurai pas le souci de me tenir prêt. J'aurai pris soin auparavant d'apprêter mes bagages et je n'aurai plus qu'à attendre, d'une manière décontractée si possible, en lisant ou en m'occupant momentanément, l'instant où le train ou l'autocar, par exemple, viendra me prendre.

Mais si je ne connais pas l'heure de passage de ce train ou de cet autobus force me sera bien de rester sur le qui-vive et me tenir toujours prêt à guetter l'arrivée de mon moyen de transport.

 

C'est ce que Jésus explique très bien, rapporté plus haut en Matthieu 24/44.

Comment nous tenir prêts ? En quoi cela consiste-t-il ?

Prenons la parabole des 10 vierges :

Cinq sont sages.

Cinq autres ne le sont pas, elles manquent  de sagesse. Elles ne se sont pas préparées.

Matthieu 25/ 1-13 : " Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux . Cinq d'entre elles étaient folles et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent (traduction Parole Vivante : "chez le marchand d'huile"), et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.

Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure."

 

Les vierges sages ont jeûné, prié, elles n'ont pas perdu le contact avec le Seigneur (qui revient). Elles possèdent cette lampe allumée qui les amène à Lui (" Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier."  Psaume 119/105). Elles peuvent en prendre le chemin (" Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi."  Jean 14/6).

Celles qui sont appelées folles par le Seigneur avaient un pied dans le "monde", comme dit la Bible, c.a.d. elles n'étaient pas consacrées à Dieu (" N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux , et l'orgueil  de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement." 1 Jean 2/ 15-17). Elles avaient  besoin d'un bâton, d'un tuteur pour les aider à grandir ou elles avaient abandonné leur premier amour (Apocalypse 2/4 : " Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour.").

Quelle a été leur réaction ? : " Donnez-nous de votre huile " .., mais il est trop tard ; les sages ne peuvent rien faire car il s'agit d'aller à la rencontre de l'Agneau dans les airs, c'est la rencontre personnelle et ultime sur cette terre (1Thessaloniciens 4/ 15-18 : " Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont décédés. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.").

Ces vierges sages ne peuvent plus prendre du temps pour les enseigner, les exhorter ; c'est l'heure de partir, de monter dans les airs à  la rencontre de Christ revenu, réapparu.

"Allez en chercher chez ceux qui en vendent (ou chez le marchand d'huile)" : c.a.d. sanctifiez-vous, apprenez à mieux connaître Dieu.

Oui, mais pendant ce temps-là, l'Église est enlevée et quand les vierges folles se présentent il est trop tard.

Et pourtant elles étaient vierges (dans le contexte de l'époque : elles avaient été destinées à être des demoiselles d'honneur), elles avaient été désignées. C'était des chrétiens, chrétiens comme les autres vierges, mais ils n'avaient pas assez d'huile, ils n'étaient pas prêts pour le retour de Christ.

 

Alors ?

 

On peut être un chrétien, aller aux réunions, remercier et intercéder en priant, écrire pour lui (" J'entraîne mon corps par l'endurcissement et la discipline afin de le réduire à ma merci ; je le maîtrise et le maintien asservi, de peur qu'après avoir appelé les autres au combat et leur avoir proclamé la Bonne Nouvelle, je ne me trouve moi-même disqualifié." ¹ 1 Corinthiens 9/27 Parole Vivante), et ne pas être prêt.

 

¹ Ce verset n'exhorte nullement, pour autant, à une quelconque ascèse (Cf. Colossiens 2/ 20-23 : " Si vous êtes morts avec Christ aux principes élémentaires du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes : Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne touche pas ! préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes ? Ils ont, en vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais cela est sans valeur réelle et ne sert qu'à satisfaire la chair.").

 

Ce qu'il faut c'est rechercher la présence de l'Esprit Saint, gage de la présence de Christ en nous, et conserver, tenir sa lampe allumée (pour marcher dans les ténèbres de ce monde).

Je n'irai pas plus loin sur le nombre élevé de lieux de cultes "chrétiens"  où l'Esprit de Christ ne règne pas.

Cependant une réunion où l'Esprit de Dieu règne c'est :

Psaume 133 : " Cantique des degrés (les degrés qui donnaient accès à la maison de l'Éternel : le Temple)

                            De David (le Chantre de l'Éternel)

                            Voici, oh ! qu'il est agréable, qu'il est doux

                            Pour des frères (et des sœurs) de demeurer ensemble !

                            C'est comme l'huile précieuse qui, répandue sur la tête,

                            Descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron,

                            Qui descend sur le bord de ses vêtements.

                            C'est comme la rosée de l'Hermon,

                            Qui descend sur les montagnes de Sion ;

                            Car c'est là que l'Éternel envoie la bénédiction,

                            La vie, pour l'éternité."

Ces versets, et notamment le dernier, sont particulièrement évocateurs des bénédictions spirituelles que nous pouvons retirer de la part de Dieu.

 

Mais encore ...

 

L'onction du Saint-Esprit sur un frère dont il peut être recouvert entièrement est profitable à toute l'Assemblée car l' Esprit est répandu. Dans les rassemblements où se trouve l'Onction de Dieu, il y a des manifestations de la puissance Divine : Enseignement, conviction de péchés (" Et quand il {le Saint-Esprit} sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice {en révélant les ténèbres du cœur : note John MacArthur}, et le jugement."  Jean 16/8), manifestation de signes, de prodiges, de miracles, dons du Saint-Esprit (charismes) : (Hébreux 2/ 3b-4 : " Le salut annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu, Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté." . 1 Corinthiens 12 .. " Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ; diversité de ministères, mais le même Seigneur ; diversité d'opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous."), de grandes conversions réelles et sincères (Actes 2/ 46-47 : " Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés.")...

 

C'est un premier pas de réalisé.

Le Chrétien a tout intérêt à ne pas rester isolé car les rassemblements sont un grand facteur de croissance spirituelle. C'est là où l'Esprit se meut (" Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux [dit le Seigneur}"  Matthieu 18/20).

 

Mais cela n'est pas tout. Que nous enseigne la Bible à ce sujet ?

-- D'avoir constamment l'Esprit de Dieu en nous, c'est ainsi que nous serons toujours prêts : c'est la présence de Jésus-Christ.

Psaumes 16/8 :  Hymne de David

" J'ai constamment l'Éternel sous mes yeux ;

  Quand il est à ma droite je ne chancelle pas."

 

Éphésiens 5/18 : " Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit ;".. littéralement : "Soyez enivrés de l'Esprit", d'ailleurs Parole Vivante écrit : " ...mais buvez à longs traits à la coupe de l'Esprit, laissez-vous constamment à nouveau remplir par le Saint-Esprit et cherchez en lui votre plénitude. Comment ?

Que votre joie déborde dans vos entretiens fraternels, qu'elle s'exprime par le chant de psaumes, d'hymnes et de cantiques inspirés. * De tout votre être, chantez et  jouez pour Dieu et que, du secret de votre cœur, une musique s'élève sans cesse vers lui. Où que ce soit, à tout moment et pour toutes choses, apportez à Dieu le Père l'hommage de votre reconnaissance au nom de notre Seigneur Jésus-Christ."  (Parole Vivante : Éphésiens 5/ 18 b -20).

 

* note : ce ne sont pas les cantiques qui manquent maintenant.

 

Demeurer dans l'Esprit (le Saint-Esprit, l'Esprit de Dieu) telle est la voie que conseille Jésus afin d'être toujours en contact avec Lui. Ne pas permettre à un esprit étranger de venir prendre la place de notre Dieu dans notre cœur (pas d'idolâtrie). C'est cela ce que l'on appelle avoir de l'huile pour tenir sa lampe allumée chez les dix vierges.

 

Enfin, une chose indispensable : 1 Thessaloniciens 5/ 17-19 : " Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c'est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. N'éteignez pas l'Esprit." (n'étouffez pas le feu du Saint-Esprit). Non seulement à l'égard des prophéties (1 Thess. 5/20) mais à propos de toutes circonstances. Garder l'Esprit en soi.

Et : 1 Thessaloniciens 5/22 : .." abstenez-vous de tout espèce de mal."  Et ailleurs (en Romains 12/17) : " Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes." 

 

Prenons la version Darby de 1Thessaloniciens 5/ 23-24 : " Or le Dieu de paix lui-même vous sanctifie entièrement ; et que votre esprit, et votre âme, et votre corps tout entiers, soient conservés sans reproche en la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. Celui qui vous appelle est fidèle, qui aussi le fera." :

nous pouvons donc compter sur l'aide de l'Esprit de Dieu.

 

Compter sans cesse sur l'aide du Saint-Esprit pour cela. Il est là pour nous amener à Christ. Sans lui nous ne pouvons rien faire (Jean 15/5 : " Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire."). L'Esprit de Christ, le Saint-Esprit est notre conducteur car il est le garant de la présence de Christ en nous (Cf. les articles sur l'œuvre du Saint-Esprit).

 

Amen !

 

 

 

                    

                           

  

 


14/04/2018
0 Poster un commentaire