Jesus le Fils de Dieu

Jesus le Fils de Dieu

Ce que nous devons à Dieu

D'aucuns préfèrent penser qu'ils ne doivent rien à Dieu. Ils ont mis Dieu en dehors de leur vie. Bien mieux ils se comportent en ennemis du Seigneur : Romains 5/10a : " Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils,"..

 

Dieu est en dehors de leur  vie . Ils estiment ne rien devoir à ce Dieu d'Amour qui nous a tant aimé à en mourir pour nous sur la croix  (Romains 5/ 6-8). Ils préfèrent aller vers d'autres idoles, d'autres passions.

À une époque où le seul peuple d'Israël aurait du être consacré à Dieu au milieu de toutes les autres nations païennes :

Jérémie 8/5a : " Pourquoi donc ce peuple de Jérusalem s'abandonne-t-il

                         A de perpétuels égarements ? "  ...

 

à cette époque-là déjà, et bien auparavant, Israël , dans sa grande majorité, fut infidèle à Dieu et préféra se détourner de Lui : Exode 32/ 2-4 : " Aaron leur dit : Otez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les moi. Et tous ôtèrent les anneaux d'or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron. Il les reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule, et fit un veau en métal fondu. Et ils dirent : Israël ! voici ton dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte."

 

Aujourd'hui encore Dieu est trop souvent relayé au second plan pour ne pas dire au dernier. Relatons ce qu'a écrit Paul à son disciple Timothée dans  2 Timothée 3/ 1-5 : " Sache que, dans les derniers jours (Paul parle de nous), il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là."

 

Mais lorsque nous avons goûté que le Seigneur est bon, il n'en est pas de même.

1 Pierre 2/ 1-3 : " Rejetant donc toute méchanceté et toute ruse, la dissimulation, l'envie, et toute médisance, désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, si vous avez goûté que le Seigneur est bon."

 

"comme des enfants nouveau-nés" : En ayant accepté le Seigneur nous sommes devenus de nouvelles créatures, une nouvelle création : 2 Corinthiens 5/17 : " Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.". Nous avons pénétré dans un monde nouveau.

Nous sommes purifiés de nos anciens péchés.

Dieu les a oubliés.

Michée 7/8a : " Quel Dieu est semblable à toi,

                          Qui pardonnes l'iniquité, qui oublie les péchés

                          Du reste de ton héritage ? "

 

Nous devons déjà à Dieu qu'il nous considère comme "tout neufs" dans la vie. Il nous a pardonnés, Il a oublié nos péchés.

 

Ensuite nous lui devons la vie, notre nouvelle vie, la vie éternelle parce qu'à présent nous pénétrons dans son intimité, nous sommes "enfants de Dieu", puisque nouveau-nés.

Oui nous lui devons la vie éternelle parce que nous le "connaissons" : Jean 17/3 : " Or, la vie éternelle, c'est qu'ils (= nous) te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ."

 

Nous lui devons aussi d'être fils de Dieu : Galates 3/ 26-27 : " Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ."

 

fils, donc héritiers :

Éphésiens 1/11 (version Parole Vivante) : .." et, dans tout ce qui appartiendra un jour au Christ, nous aurons notre part. C'est en Jésus-Christ que cela se fera, et c'est en lui aussi que nous avons été déclarés héritiers par décret de celui qui a le pouvoir d'accomplir tout ce que sa volonté a décidé."

Et en quoi sommes-nous ses héritiers ?

Écoutons Pierre dans la Sainte Parole : 1 Pierre 1/ 3-5 (version Bible en Français Courant) : " Louons Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Dans sa grande bonté, il nous a fait naître à une vie nouvelle en relevant Jésus-Christ d'entre les morts. Nous avons ainsi une espérance vivante, en attendant les biens que Dieu réserve aux siens. Ce sont des biens qui ne peuvent ni disparaître, ni être salis, ni perdre leur éclat. Dieu vous les réserve dans les cieux, à vous que sa puissance garde par la foi en vue du salut, prêt à se manifester à la fin des temps.

mêmes versets en version Parole Vivante (où il est question d'héritage) : " Loué soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans son amour sans limites, il a eu compassion de nous et nous a fait naître à une vie nouvelle, en nous associant à la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, pour nous donner une espérance vivante. Il nous a préparé un héritage que nul ne peut détruire ni corrompre, qui ne perdra ni sa beauté ni sa valeur. Il vous le réserve dans les cieux pendant qu'il vous garde, par sa puissance dont vous acceptez l'emprise avec foi, pour le salut (complet et définitif). Ce salut est déjà prêt, mais il ne sera dévoilé qu'à la fin des temps."

 

Nous sommes donc les héritiers de Dieu, de la vie éternelle, bien sûr, mais, de surcroît, héritiers de toute bénédiction spirituelle et temporelle. C'est à dire de bonheur sur la terre, puis au Ciel ; autrement dit : vivre et régner avec Dieu pour toujours :

Apocalypse 22/ 3-4 (version Parole Vivante) : " On n'y entendra plus aucune malédiction, personne n'aura à redouter d'en être banni. Le trône de Dieu et de l'Agneau sera dressé dans la ville. Ses serviteurs l'adoreront : ils verront sa face et porteront son nom gravé sur leur front. Il n'y aura plus jamais de nuit. On n'aura donc plus besoin ni d'une lampe ni du soleil, car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière. Et ils régneront avec lui éternellement."

 

Alors que l'homme n'est plus éternel depuis la chute d'Adam qui nous a tous entraînés vers la mort : Genèse 3/19 : " C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.", Christ a paru pour relever ceux qui renaîtrons en Lui : Jean 3/16 : " Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle."

 

Ce point est capital : Adam nous avait entraînés dans la mort, Christ nous redonne la vie éternelle.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



14/04/2018
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres