Jesus le Fils de Dieu

Jesus le Fils de Dieu

La lettre à l'Église de Pergame 3/4

images.jpg  Les sept Églises de l'Apocalypse 

Leur caractère, leurs manquements.

 

 

La lettre à l'Église de Pergame

 

Partie    3

 

Apoc. 2. 15 : " De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes."

Les Nicolaïtes (voir à Église d'Éphèse) voulaient entraîner les Fidèles à participer aux festins qui suivaient les sacrifices et ainsi consommer des viandes offertes aux faux dieux et s'adonner à la débauche. Dans un environnement propice à l'idolâtrie et à l'orgie (voir plus haut), il était facile de tenter les chrétiens pour les faire pécher ainsi. Ils déformaient la doctrine paulinienne de la liberté..(d'après une note de Mr. Kuen).

Quelle est-elle ?  (extrait) :

1 Corinthiens  8. 8-13 : .." Ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu : si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus ; si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins. Prenez garde, toutefois,  que votre liberté ne devienne une pierre d'achoppement pour les faibles. Car, si quelqu'un te voit, toi qui as de la connaissance, assis à table dans un temple d'idoles, sa conscience, à lui qui est faible, ne le portera-t-elle pas à manger des viandes sacrifiées aux idoles ? Et ainsi le faible périra par ta connaissance, le frère pour lequel Christ est mort ! En péchant de la sorte contre les frères, et en blessant leur conscience faible, vous péchez contre Christ. C'est pourquoi, si un aliment scandalise mon frère, je ne mangerai jamais de viande*, afin de ne pas scandaliser mon frère."

 

* viande sacrifiée aux idoles

.. En effet, les Nicolaïtes arguaient que les dieux vénérés par les païens, étant de faux dieux, par conséquent rien ne s'opposait à manger les viandes qu'on leur sacrifiait.

Il s'agissait d'une hérésie !

Cette hérésie fait penser à la doctrine du gnosticisme antinomien, qui surviendra quelques années plus tard, eu égard à la débauche qui suivait les festins. Irénée parle "d'erreur doctrinale" (Adv. Haer. 1.26.3), Kuen évoque plutôt le libertinage. Pareillement aux pierres d'achoppement provoquées par Balak, la doctrine des Nicolaïtes en faisait chuter certains.

 

Le gnosticisme antinomien :

Le mouvement hérétique gnostique constitua une grave menace pour l'Église des premiers siècles et se perpétua jusqu'au VIème siècle.

Voici ce que nous en dit le Professeur Jules-Marcel Nicole dans son "Précis d'Histoire de l'Église" (extrait) :

" Le principe fondamental de cette secte consistait à identifier le bien avec l'esprit, et le mal avec la matière (théorie platonicienne). Par conséquent, sur le plan de la morale chrétienne, deux classes se dégageaient.

 -- L'une, pour "mater la matière mauvaise" consistait à se livrer à un ascétisme rigoureux.

 -- L'autre, considérant que la matière importait peu, conduisait à se livrer aux débordements de la chair (secte des antinomiens)."

 

Apoc. 2. 16 : " Repens-toi donc ; sinon, je viendrai à toi bientôt,  et je les combattrai avec l'épée de ma bouche."

Le Seigneur, qui se présente à cette Église comme étant celui qui a l'épée aiguë à deux tranchants (voir plus haut), est sur le point de prononcer un jugement. Il ne s'agira pas, comme c'est le cas pour l'Église d'Éphèse, d'un jugement collectif, " je viendrai à toi ... et je les combattrai " : Il désire extraire le mal qui sévit parmi son peuple.

Le fait que Dieu vienne (les) combattre avec l'épée de Sa bouche emporte premièrement qu'Il va mettre à jour ce qui est caché dans les cœurs :

Tout d'abord Apocalypse 19. 15 évoque Celui de " la bouche duquel sortait une épée aiguë".. " Son nom est la Parole de Dieu (Apocalypse 19. 13b).

Puis, Hébreux 4. 12-13 nous dit : " Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est nu et découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte."

Ainsi le Seigneur va venir à l'Église de Pergame pour mettre à jour les pensées des cœurs, dénoncer le péché, épurer Son Église.

 

Secondement : Ensuite, les apostatsº seront réservés pour le grand Jugement (Cf. Jude11, où il est question, notamment de ceux " qui se sont jetés pour un salaire dans l'égarement de Balaam" attirant sur eux la colère du Seigneur). Car notre Dieu est un feu dévorant (Deutéronome 4. 24, Hébreux 12. 29).

 

Note º Apostats : "ceux qui s'éloignent".

 

 

 

  

 



17/07/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres